FAQ

Questions fréquentes

Nos objectifs

Pourquoi Réfl'Actions ?


Le va et vient continuel entre réflexion et action permet d’avancer en pleine conscience dans sa vie.
L’introspection et l’observation du monde qui nous entoure permet de découvrir nos priorités et de nous fixer des objectifs.
Les petits pas que nous faisons, les actes que nous posons corrigent notre perception de la réalité et alimentent notre réflexion.
Réfléchir, décider, choisir et agir, évaluer les résultats obtenus et la distance qu’il reste à parcourir pour atteindre nos buts, adapter l’action…
Ce cycle permet une meilleure maîtrise : nous tenons les rennes en main.
C’est en comprenant nos erreurs et nos échecs et en savourant nos victoires que nous corrigeons au fur et à mesure notre trajectoire.
C’est un peu comme lorsque nous apprenons à tirer à l’arc. C’est le résultat obtenu à chaque tir qui nous permet d’affiner notre technique pour le tir suivant.

Pourquoi est-ce important de réfléchir ?


Si nous ne prenons pas le temps de nous arrêter pour faire le point, pour sentir les choses, être conscient de ce qui se passe en nous et autour de nous, la vie nous entraîne comme un bois mort sur un torrent…
Lorsque nous accostons sur une rive, nous nous rendons compte que ce n’est pas nécessairement là que nous aurions voulu être, que nous n’avons pas choisi.
Sans introspection, observation, apprentissage, étude, nous réagissons plus que nous agissons.
Confrontés aux conséquences inattendues et désagréables de nos actes ou de notre manque d’action, nous souffrons de symptômes de plus en plus alarmants qui nous invitent à prendre le temps de nous poser, de réfléchir, de choisir, de décider et d’agir plus consciemment et efficacement.

Pourquoi est-ce important d'agir parallèlement à la réflexion ?


Réfléchir, méditer, analyser, s’analyser, élaborer de grandes théories philosophiques, refaire le monde… nous place en observateur de la vie, à côté de la vie !
Il y a un réel danger de s’enfermer dans des « Il n’y a qu’à », « Il faut qu’on », de croire que tout pourrait être facile et de juger avec dédain l’action des autres…
Avec les mots tout est possible. Je sais faire tomber une pièce de monnaie sur le pile et le face en même temps. La preuve, je viens de le faire !
Ce sont nos actes qui nous confrontent à la réalité, à ce qui est possible et à ce qui ne l’est pas. Ce sont nos actes qui changent quelque chose dans notre milieu. Ils nous plongent dans l’existence réelle, concrète.
Quand nous devenons acteurs, nos actions réfléchies, évaluées nous rendent plus humbles et tolérants parce que nous nous rendons compte que rien n’est facile, rien n’est simple !
L’action nous rapproche des autres et nous procure des émotions vivifiantes, dynamisantes, la fierté d’apporter sa contribution.

Si on vit un moment difficile psychologiquement, ne vaut-il pas mieux prendre le temps de faire une thérapie avant de se remettre en action et en relation ?


La fatigue chronique, le découragement, une dépression, une crise d’angoisse, un burn-out, un deuil… nous invitent à l’introspection.
Pour sortir du tunnel, nous devons comprendre ce qui se passe, retrouver nos repères, nous situer et rectifier éventuellement notre direction avant de reprendre la route. Mais il ne s’agit pas de s’arrêter totalement d’agir, nous pouvons réfl’agir !
Poser de petites actions qui alimentent nos introspections et réflexions. Une thérapie à la recherche des causes dans le passé et du Moi réel peut être dangereuse. Elle est fortement déconseillée si vous êtes dans une période active de votre vie, si vous avez des choix à assumer : un couple, une famille, de jeunes enfants. Dans cette situation, ce n’est pas le moment de vous arrêter quelques années pour fouiller votre passé et de tout remettre en question dans l’espoir de tout comprendre et de vous retrouver complètement. C’est une utopie. Vous ne comprendrez jamais tout. Rien n’est définitivement acquis. Votre sentiment d’identité est en continuelle transformation.
C’est en partant de votre réalité actuelle, de votre ressenti dans le présent et de vos valeurs que vous trouverez des solutions pour vivre plus en cohérence avec vous-même.

Pourquoi est-ce important de rencontrer d'autres personnes ?


Nous sommes des êtres sociaux. Nous avons besoin des autres, que nous le voulions ou non. Nos circuits neuronaux se sont développés parallèlement aux groupes sociaux, pour nous permettre de survivre et de vivre ensemble.
Les récentes découvertes dans les sciences neuro-sociales nous confirment ce que nous savions intuitivement : notre cerveau a besoin d’être connecté à d’autres cerveaux.
Elles expliquent d’une part comment notre humeur et notre bien-être personnel influencent notre manière de percevoir la réalité et d’être en relation et, d’autre part, comment ce que nous vivons dans nos relations influence la production d’hormones et de neurotransmetteurs et donc aussi notre état intérieur.
A Réfl’Actions, nous sommes attentifs aux découvertes de cette jeune discipline et nous en tirons des conclusions pratiques : prendre conscience de ce qui est malsain et pervers dans les relations et se donner les moyens de vivre des relations saines est un excellent outil pour rebondir et dépasser les périodes de crise.

Notre statut

Pourquoi une ASBL ?


Nous avons créé une association sans but lucratif simplement pour donner un cadre juridique et légal à nos activités.
Contrairement à de nombreuses ASBL, nous n’avons aucun soutien de l’Etat ou d’un parti politique. Nous n’avons pas de subsides ni d’emploi subsidié. Nous sommes juste une association d’indépendants et de bénévoles/volontaires motivés par un projet commun : réfl’agir, se remettre en action et en relation.

Questions d’argent

Pourquoi paie-t-on les activités alors qu'on est dans une ASBL ?


Nous ne recevons aucune aide. Nous nous efforçons de mettre à votre portée un service de qualité.
Pour cela, nous avons des frais de fonctionnement : location de locaux, charges, publicité, diffusion information, assurances…
Nous estimons que les personnes qui travaillent doivent être dédommagées de leurs frais : déplacements, formations… et que les professionnels doivent être rémunérés.
Nous voulons créer une équipe stable, qui porte le projet très loin… Le bénévolat ne permet pas de s’associer à des personnes compétentes, spécialisées dans leur domaine.

Où va l'argent récolté par l'ASBL ?


L’argent sert à payer les frais de fonctionnement et les salaires pour les prestations de coordinations, gestion des fichiers, du site web, les formations, le coaching et la supervision des intervenants…

Les volontaires sont-ils payés ?


Les volontaires peuvent choisir. Ils peuvent être défrayés ou recevoir une somme par jour.

Les formateurs sont-ils payés ?


Les professionnels indépendants rentrent des factures et sont payés à la prestation. Les volontaires peuvent choisir une indemnisation ou des points qui leur donneront accès gratuitement à d’autres formations.

Pourquoi les personnes qui animent une activité ou donnent une formation ne touchent-elles qu’une partie des rentrées de leur activité ?


Notre but n’est pas de louer des salles et bureaux meublés à des personnes qui travaillent chacune pour leur intérêt financier personnel. D’autres le font.
Nous voulons créer de véritables équipes de personnes intéressées par un même sujet ou ayant des expertises complémentaires qui collaborent à la recherche de réponses et de solutions concrètes à apporter aux problèmes rencontrés dans le monde d’aujourd’hui !
Nous voulons créer des programmes d’activités complémentaires mais notre but n’est pas seulement de créer une équipe d’ « experts » qui fidélisent un maximum de clients.
Nous voulons permettre à un maximum de personnes de se remettre en action et en relation. Nous rêvons de créer un réseau de réflactionautes qui communiquent entre eux et collaborent à la création du monde de demain. Tout cela occasionne des frais de communication et demande énormément de temps de travail. Outre les frais de location, les charges, les assurances, la rétribution des formateurs et animateurs, nous devrons donc rétribuer ceux qui assureront le travail administratif et de coordination : réservation des locaux, convocations aux réunions, permanence téléphonique, gestion des inscriptions, courrier, actualisation du site et des blogs…
Ceux qui ont déjà lancé leur propre activité ou un événement et ceux qui assurent leur présence sur le Web sauront sans doute apprécier tout ce travail fait dans l’ombre !


Combien cela coûte-t-il pour organiser une activité ?


Si vous voulez organiser votre propre activité, vous ne devez rien débourser au départ.
Toutefois, pour certaines activités, une caution vous sera demandée.
Vous bénéficiez de toute l’infrastructure, d’une visibilité sur le site, d’une place dans la newsletter.
Une partie des revenus sera donc rétrogradée à l’ASBL, selon la convention qui aura été prise au départ.

L'ASBL Réfl'Actions a-t-elle des subventions ?


Jusqu’à présent, nous n’avons aucune subvention, aucun soutien financier. C’est la fondatrice qui supporte tous les frais : locaux, charges, internet…
[/toggle

Qui paie les frais de fonctionnement ?


Dès que les activités débuteront, une partie des revenus seulement sera réservée aux frais de fonctionnement, l’autre rétribuera et dédommagera les intervenants.

Y a-t-il des salariés dans l'ASBL Réfl'Actions ?


Non, il n’y a pas d’emplois salariés. Il n’y a que des indépendants, des indépendants complémentaires, des volontaires et des stagiaires.

Peut-on soutenir le projet Réfl'Actions?


Oui, évidemment ! Nous avons besoin de vous. Pour nous soutenir, participez à nos activités, invitez vos amis, diffusez largement nos informations, faites suivre nos newsletters à ceux de vos contacts qui pourraient être intéressés. …
Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi nous aider financièrement en faisant un versement automatique, par exemple. Même s’il s’agit d’une petite somme.
Nous avons beaucoup de projets, notamment, dans le domaine de la prévention, qui ne rapporteront pas d’argent. Nous devrons donc trouver le moyen de payer les personnes qui seront en charge de ces projets.
Nous voulons aussi que l’argent ne soit pas un problème. Certaines personnes qui ont des difficultés pourront donc bénéficier de réductions pour les activités.

L’équipe

Comment l'équipe s'est-elle constituée ?


Au fil des rencontres, Marie-Berthe Ranwet psychologue a reçu toutes les personnes qui ont marqué un intérêt et l’envie de participer activement à son projet. Chaque personne a fait passer le message aux proches qui pourraient aussi être intéressés…

Puis-je faire partie de l'équipe ?


Nous cherchons encore des collaborateurs. Il y a encore beaucoup d’idées et de projets qui n’ont pas encore trouvé de porteurs.
Si vous avez un projet concret d’atelier ou de service à proposer dans un ou plusieurs des domaines abordés, et si vous êtes en accord avec la philosophie du projet, n’hésitez pas, contactez-nous pour avoir un RV avec la fondatrice, Marie-Berthe Ranwet.
Au cours d’un entretien on mettra en évidence les collaborations possibles et les conditions de cette collaboration

Est-ce que je peux faire partie de l’équipe si je ne veux pas animer un atelier ?


Nous accueillons dans l’équipe toutes les personnes qui sont désireuses de s’investir dans la construction de notre projet « Une maison de vie pour se retrouver ».
Vous pouvez participer aux groupes de réflexions sur la programmation, la communication… ou apporter une aide concrète dans  la logistique, les charges administratives, l’accueil…

Les services

Peut-on proposer ou organiser des événements ?


Vous pouvez organiser un événement chez nous : séminaires, conférences, retrouvailles, repas convivial, présentation de vos créations et de produits, jeux de société, rencontre physique d’amis virtuels…

Quelles sont les conditions pour qu'un événement puisse être organisé au sein de l'ASBL ?


Il faut qu’il soit en cohérence avec l’esprit de l’ASBL et qu’il ait pour fonction de remettre en action et en relation.
Les conditions financières et matérielles sont déterminées au cours d’un entretien.
Les conditions sont adaptées à chaque projet.

Quelles sont les avantages à organiser un événement en association avec l'ASBL ?


Une visibilité sur notre site, une présence dans la newsletter, un soutien type coaching si vous n’êtes pas sûr de vous, si c’est la première fois.
Vous n’êtes pas seul pour l’organiser. Un cadre sympa hors de votre privé.

Quelles sont les conditions pour pouvoir animer un atelier, une formation, une conférence ?


Nous ne pouvons énumérer toutes les conditions qui seront abordées au cas par cas dans l’entretien au cours duquel les possibilités de collaboration seront envisagées.
Nous pouvons toutefois insister sur deux conditions primordiales.
La première condition : il faut être en accord avec la philosophie et les objectifs de l’ASBL. Certaines connaissances embrouillent et paralysent plus qu’elles ne libèrent. Tous les sujets ne pourront donc pas être abordés. Nous nous inscrivons clairement dans un courant scientifique, positif, pragmatique.
La deuxième condition : avoir un esprit d’équipe et être dans une démarche de co-action et non de profit maximum ! Les collaborations doivent être gagnant-gagnant.
Qu’avez-vous vous à apporter à l’ASBL en échange de ce qu’elle met à votre disposition ? Avez-vous envie de développer un projet d’équipe ? Etes-vous convaincu que c’est ensemble que nous pourrons offrir des services de qualité qui n’existent pas encore ? Etes-vous d’accord de vous investir, sachant que nous n’avons aucun subside ? Etes-vous conscient que nous ne pourrons vous rémunérer que lorsque votre projet débouchera sur des rentrées ? Acceptez-vous que ces dernières devront être partagées (règle de répartition par pourcentage) entre les différents postes : formateur, coordinateur, secrétariat, charges… ?

Réfl’Actions maison de vie.

Cette maison est-elle ouverte à tout le monde ?


Cette maison est ouverte à tous ceux qui respectent le projet et la philosophie du projet.

Y-a-t-il des permanences ?


Impossible de payer quelqu’un pour faire des permanences.
La porte ne s’ouvre donc que si vous avez un rendez-vous ou si vous avez réservé une activité.

Pourquoi les réservations sont-elles obligatoires ?


Pour toutes les activités, le nombre de participants est limité. Parce que les locaux imposent leurs limites, mais aussi parce que nous voulons vous offrir des services de qualité.
La réservation permet d’arrêter les inscriptions et de ne pas devoir refuser l’entrée au dernier arrivant.
De même, si un atelier ne recueille pas assez de participant pour permettre les interactions (ex : 2 participants à une table de conversation ou un atelier d’écriture ne permettent pas de créer l’atelier), nous pouvons vous prévenir à temps qu’il est annulé.
Vous pouvez toutefois toujours donner un coup de fil juste avant si vous vous décidez en dernière limite pour voir ce qu’il en est.
Mais attention, si tout le monde fait cela, les ateliers ne pourront pas être organisés puisque nous les annulons au plus tard la veille si nous voyons qu’il n’y a pas assez de monde.

Les psychologues de Réfl’Actions

Quel lien y a-t-il entre la possibilité d'être suivi par un psychologue et celle de participer aux activités ?


Les psychologues travaillent indépendamment des activités, même s’ils animent eux-mêmes des ateliers.
Vous pouvez suivre une thérapie ou être coaché dans nos locaux sans jamais participer à rien d’autre.
De même, lorsque vous participez à des ateliers, on ne vous psychanalysera pas.
La fondatrice a voulu créer un lieu où ceux qui le désirent peuvent trouver des alternatives aux thérapies.
Les activités mises en place peuvent aussi aider à rebondir. En ressourçant les participants, elles préviennent aussi des coups durs.

Peut-on suivre une thérapie sans participer aux activités de l'ASBL ?


Sans problème ! Les deux démarches peuvent être complètement indépendantes.

Peut-on participer aux activités de l'ASBL sans être suivi psychologiquement ?


Sans problème ! Les deux démarches peuvent être complètement indépendantes.

Quels types de problèmes sont-ils pris en charge par les psychologues de l'ASBL ?


Tous les problèmes pour lesquels on fait habituellement appel à un psy.

Quelles thérapies sont proposées au sein de l'ASBL ?


Principalement des thérapies brèves, tournées vers les solutions. Vous pouvez avoir plus de renseignements sur chacun en consultant leur page personnelle et leur site.

Utilisation du site

Comment laisser un commentaire sur le site ?


1. Inscrivez-vous via le lien Devenez Réflactionaute ( Au dessus de chaque page du site)

2. Complétez le formulaire

  • Inscrivez votre prénom, nom ou pseudo
  • Inscrivez une adresse mail valide ( pour récupérer votre mot de passe si vous l’oubliez )
  • Inscrivez un mot de passe de 6 caractères ou plus
  • Recopiez le même mot de passe
  • Cliquez sur le bouton Inscrivez-vous
  • Félicitations vous êtes inscrit

3. Rédigez un commentaire

En dessous de chaque article vous pouvez laisser un commentaire

  • Cliquez sur vous devez être connecté pour rédiger un commentaire
  • vous êtes maintenant sur la page connexion
  • Entrez votre nom d’utilisateur ou pseudo
  • Entrez votre mot de passe
  • Cliquez sur connexion

4. Vous êtes connecté

  • Retournez sur l’article de votre choix
  • Inscrivez un commentaire et cliquez sur laisser un commentaire
  • Le commentaire sera traité par un administrateur avant validation pour publication.

Si vous rencontrez un problème contacter nous