Le jardin de Francine

Le jardin de Francine

Evénements à venir

NP6b

Visite guidée sur demande

Vous pouvez visiter le Jardin de Francine quand vous voulez. Il suffit de prendre un rendez-vous en écrivant à marieberthe.ranwet(a)yahoo.fr

Histoire du « Jardin de Francine »

Une rencontre insolite

Psychologue dans la région de Huy, je voulais me rapprocher de mes enfants et petits-enfants. Je cherchais un logement dans la région de Couvin. J’ai été séduite par un magnifique jardin, par sa situation, mais surtout par son histoire. J’ai acheté ce jardin… et la maison qu’il y avait dessus. Avec Frank son ancien propriétaire et co-concepteur, nous continuons à entretenir et à faire vivre ce jardin.

Un jeune lieu mais déjà une riche histoire

En 2003, à cet endroit, il n’y avait qu’un champ loti. La maison a été construite en 2003 par un couple d’Anversois, Frank et Francine. Adolescents à Anvers pendant la révolte de mai 68, ils sont restés fidèles à leurs idéaux et ont vécu une vie conforme à leurs valeurs. Ils ont vécu dans ce qu’on appelle aujourd’hui la simplicité volontaire.

Après la mort de Bart, leur fils de 3 ans, ils ont vendu leur maison pour construire un voilier sur lequel ils ont navigué et voyagé pendant 15 ans, en vivant de petits boulots. De retour au pays, ils ont vendu le voilier. Frank a trouvé un travail et ils se sont donné les moyens de réaliser leur rêve: vivre au plus près de la nature. Ils ont construit une maison à Bruly-de-Pesche et ont aménagé un superbe jardin de 25 ares, superbement arboré et décoré où il fait bon se promener et se ressourcer.

L’endroit est calme, à la proximité des bois, comme vous pourrez le voir sur la photo satellite. Les promenades sont belles et variées. Il y en a pour tous les goûts, toutes les formes physiques. Vous pouvez faire des balades de 2 à plus de 25 km sans sortir des bois, sans voir une maison, sans entendre le bruit des voitures!

Le courage et la force d’aller au bout de ses rêves

Alors qu’ils venaient d’acheter le terrain pour construire, Francine, l’épouse de Frank, a été atteinte d’une maladie très rare, douloureuse et inguérissable. Les relations avec sa maman et son frère se sont dégradées. Elle souffrait physiquement, moralement, psychologiquement. Mais rien ne l’a empêchée d’agir comme elle le voulait, de créer le jardin qu’elle avait imaginé. La maladie évoluant, elle ne pouvait plus s’exposer au soleil. Avec Frank, ils ont refait un nouveau projet d’un jardin ombragé dans le bois de la Forestière. Francine est décédée avant l’aboutissement de ce projet le 20 août 2013.

Le jardin de Francine reflète à merveille l’esprit de l’ASBL. Instinctivement, soutenue par l’amour de son mari, Francine a continué malgré les circonstances et les souffrances incessantes et invalidantes à rester fidèle à elle-même, à ses projets, à ses idéaux. Elle a continué à vivre avec Frank, toujours dans la simplicité volontaire, selon les règles apprises sur la mer au cours des 15 ans de leur vie sur un voilier: réfléchir, décider et agir! Ensemble, ils ont construit un jardin magnifique, rempli de surprises, avec ses sentiers cachés et ses différents points de vue.

« Sur le bateau, il est essentiel de s’informer, de voir et d’accepter la réalité comme elle se présente et d’agir rapidement. Un manque de réflexion ou de réaction aux circonstances présentes peut être fatal ». Frank

Les jours de pluie et d’hiver, Frank a transcendé dans des bûches de bois de chauffage les formes que la nature leur avait données pour en faire des sculptures tantôt abstraites, tantôt d’un réalisme qui ne nous laisse pas indifférents! Toutes reflètent l’harmonie entre le travail de la nature et celui de l’artiste.

Première leçon de ce jardin: Ne sous-estimez pas ce que vous pouvez faire en 10 ans!

Que faisons-nous de nos rêves? Trop souvent on se dit: « Cela ne vaut pas la peine », « On est trop vieux », « Il y a trop de travail », « Seul je n’y arriverai pas, ce serait trop long », « Pour qui le faire si je ne suis pas là pour voir les résultats? »….  Francine ne s’est pas posé ses questions. Elle l’a fait, jour après jour, avec Frank à ses côtés. Cela lui a permis de dépasser les souffrances physiques et morales liées à sa maladie et de continuer à vivre avec son mari comme ils l’avaient toujours fait, ensemble!

Les leçons de 2016

D’une part le printemps désastreux, d’autre part les ravages des limaces nous ont ramené à un peu plus d’humilité. Contrairement à ce que l’on pourrait croire en visionnant les tutoriels sur Youtube, ce n’est pas si simple d’obtenir de bonnes récoltes pour tout! Pas de carottes cet année par exemple! En conséquence, nous avons beaucoup pensé à tous ceux qui ont dû vivre de leurs productions. Le consommateur s’est-il bien rendu compte de leurs difficultés? Comment les avons nous soutenus? Voyez ICI les difficultés rencontrées et les leçons que nous en tirons.

« Un voyage de mille lieues commence toujours par le premier pas ». Lao Tseu

Un lieu idéal pour prendre du recul comme vous pourrez le découvrir ICI

Evénements passés

Les dimanches 26 juin 2016 et 28 août 2016, journées portes ouvertes « Nature et Progrès »

Visites guidées du jardin à 11H et 15H. Partageons entre autre nos expériences, nos connaissances mutuelles et notre passion pour la culture sur sol vivant! Schémas et photos vous permettront aussi de mieux comprendre les différentes techniques utilisées et nos choix dans la gestion du jardin. C’est notamment avec l’aide de Bernard Clesse que nous avons appris à reconnaître plus de plantes.

Nous programmerons sans doute diverses animations en partenariat avec d’autres acteurs. Si cela vous intéresse de participer à l’organisation, dites-le nous ici!

Vous trouverez également notre conception du jardinage ICI

Dimanche 17 avril 2016 La journée des luttes paysannes

Nous avons par ailleurs animé un stand sur la brocante de Couvin en vue d’inviter un maximum de pommes de terre à cultiver un bout de terre. Le but était aussi de les sensibiliser à la difficulté pour les producteurs d’avoir accès à la terre. Nous avons, entre autre avec l’aide des passants, répertorié les producteurs locaux. Pour plus d’infos sur cette manifestation, cliquez ICI

3-4 octobre 2015, dans le cadre des WE Wallonie Bienvenue

Dans le but de motiver à jardiner, nous avons fait visiter le jardin de Francine, sa structure magnifique, la variété des arbustes et nos premiers pas en permaculture.

Vous avez pu aussi admirer les nombreuses sculptures de Frank De Mey. Rien n’est à vendre, c’est une collection privée que nous vous avons montré pour vous donner envie, pourquoi pas, de créer vos propres oeuvres! Comme l’a répété Frank tout au long de cette journée, c’est à la portée de tout le monde! Il sculpte dans le bois de chauffage, il part des formes que la nature lui a donné dans sa formation ou après le coup de hache qui l’a fendu.

Vous avez été nombreux d’ailleurs à nous demander pourquoi et comment nous adoptons progressivement les principes de la permaculture…

Nous avons ainsi vécu deux belles journées ensoleillées riches sur le plan humain. Nous remercions tous ceux qui nous ont fait l’honneur de leur visite.