Votre première rencontre monnaie libre

Votre première rencontre Monnaie Libre

Le 4 juillet 2017 a eu lieu à Namur la première rencontre monnaie libre belge. Dans ce qui suit, nous allons faire un compte rendu qui va être présenté de telle sorte que ceux qui ont l’intention de se rendre à une réunion de présentation de monnaie libre sachent plus ou moins à quoi s’attendre.

Tout d’abord, les membres présents accueillent les personnes qui désirent en savoir plus. Un petit tour de présentation met tout de suite en évidence les motivations de chacun: mieux comprendre de quoi il s’agit. Pas question en effet de s’engager à la légère. A côté d’une évidente curiosité, la méfiance de certains est palpable… et combien légitime. Il faut dire qu’il y a tellement d’arnaques que lorsqu’on nous présente quelque chose de trop beau on se demande tout de suite où est le piège.

Nous vivons dans une société où le profit semble être le principal moteur, la principale motivation de nos contemporains si pas la nôtre. Le mot valeur est associé à une somme en euro. On vous parle d’un truc chouette? Vous vous attendez à ce qu’un prix en euro l’accompagne.  N’est d’ailleurs vraiment chouette, n’a d’ailleurs de la valeur que ce qui se paie cher en euro. Bref, nous sommes ainsi devenus tous de plus en plus méfiants face aux « cadeaux » qu’on nous propose. Comment celui qui m’accoste va-t-il profiter de moi? Qu’est-ce qui se cache derrière une belle idée, du dévouement?

Vos motivations

Bon nombre d’entre vous arrivent à la réunion parce que quelqu’un leur a parlé avec enthousiasme de la monnaie libre. D’autres ont trouvé l’information sur internet. En général, tous, vous êtes en recherche. Vous appartenez à des associations alternatives, à un courant de transition ou encore vous êtes abonnés à des chaines YouTube ou à des sites ou revues qui décodent le monde dans lequel nous vivons autrement que les médias officiels.

Vous êtes tous à des niveaux différents. D’ailleurs, certains sont simplement curieux et ne savent rien. N’ayez crainte. Il n’est pas question lors de cette première entrevue de faire une conférence sur la monnaie dette ou sur la Théorie Relative de la Monnaie (TRM) qui serait soit trop basique, soit trop complexe. Le but d’une telle réunion est surtout de passer un bon moment de convivialité et de  vous donner le temps de poser vos questions et d’exprimer vos craintes.

Quant aux membres, ils sont heureux de vous expliquer simplement ce qui les amené à s’engager dans la monnaie libre. C’est l’occasion souvent de faire allusion à certains points développés dans la TRM sans toutefois se perdre dans des explications trop techniques.

L’objectif: Comprendre les implications concrètes de la monnaie plutôt que la théorie qui est à la source de son mode de création

Comprendre et intégrer les problèmes liés au mode de création monétaire de l’euro et comprendre la Théorie Relative de la Monnaie demande un certain état d’esprit et des efforts. C’est passionnant! Cela vaut vraiment la peine de vous y intéresser. Vous ne verrez plus jamais le monde comme avant dès que vous comprendrez les dessous de l’euro. Toutefois, comme de nombreux textes et vidéos vous permettent d’aborder ces sujets calmement, à votre rythme, chez vous, ces thèmes ne seront pas développés au cours d’une réunion ouverte à tous. Pour ceux qui voudraient en discuter, partager leurs découvertes, leurs questions, des réunions spécifiques pourront être organisées. Mais pour les autres, sachez qu’il n’est pas nécessaire de comprendre tout cela pour utiliser la monnaie libre. Il s’agit avant tout de voir concrètement comment chacun de nous peut commencer à offrir des choses dans cette monnaie.

Une charte, une toile de confiance

La monnaie libre – contrairement à toutes les autres monnaies qui existent – est co-créée par chacun des membres. Lorsqu’une personne devient membre, elle co-crée un dividende universel quotidien qui, au départ, a été fixé à 10 Ğ1. Concrètement, lorsque vous ouvrez un compte sur un programme client de Duniter (le logiciel qui génère la monnaie), vous devez d’abord faire une demande pour être membre. Ensuite, dès que vous êtes membre, vous recevez 10 Ğ1 sur votre compte tous les jours à midi.

Pour devenir membre, vous devez être certifié par cinq autres membres. Pourquoi? Pour créer une toile de confiance, une communauté de membres reliés entre eux. Il faut en effet éviter qu’un robot prenne possession du système et le détourne en faveur d’une seule personne. Pour certifier une personne, vous devez l’avoir rencontrée physiquement. Elle vous donne la clé publique de son compte  et vous vérifiez que le compte que vous certifiez est bien le sien, qu’il a la même clé. La personne que vous certifiez pourra à son tour co-créer de la monnaie et certifier de nouveaux membres. Il est donc important d’être vigilant. L’essentiel n’est pas d’être très nombreux très vite en certifiant n’importe qui, mais bien de construire une toile de confiance solide et résiliente. A quoi bon avoir de nombreux membres isolés dans leur coin qui attendent de pouvoir dépenser leur Ğ1, voire même qui exigent le droit de pouvoir les dépenser? Pour que ce projet aboutisse, nous devons chacun réfléchir à la manière dont nous pourrions contribuer à le faire vivre.

Les points de la licence ont été abordés de manière décontractée. Pour en avoir une version officielle et un rappel structuré, c’est ICI.

Des experts hyper-motivés au service de ce projet!

Des experts de haut niveau en informatique, en encodage, en programmation travaillent depuis des années pour nous offrir des outils de qualité, d’une très grande fiabilité. Trop souvent, on les interpelle en leur suggérant des améliorations possibles ou d’autres outils à développer (de vente en ligne par exemple). Or, effectivement, s’il reste du travail sur la planche, il faut bien se rendre compte qu’ils sont débordés. Ils ne sont pas assez nombreux. Ils n’attendent donc qu’une chose; d’être rejoints rapidement par d’autres.

Et c’est là aussi que ce projet se heurte à nos préjugés. Et oui, il existe encore aujourd’hui des personnes – dont des jeunes – qui s’engagent avec passion dans un travail qui leur coûte plus qu’il ne leur rapporte. Ces experts de haut vol ont une vision du futur totalement différente de celle de leurs collègues de la Silicon Valley! Et ils apportent bien plus d’humanité et d’espoir pour non seulement l’humain mais la vie et la planète toute entière.

Et vous?

Quel membre voulez-vous devenir? Tout d’abord, il y a celui qui demande et exige un service, confortablement installé dans une position de consommateur passif. Mais celui que vous rencontrerez le plus souvent, c’est l’acteur qui co-crée non seulement de la monnaie mais surtout un monde plus juste, plus respectueux de l’humain, du vivant. A votre tour, vous pouvez également vous demander comment vous pourriez mettre vos compétences, vos dons, vos passions au service de ce magnifique projet.

Ensemble, réveillons notre potentiel enfoui. Sortons de l’impuissance  dans laquelle les lourdeurs administratives et les nouvelles désespérantes nous plongent! Co-créons une vraie monnaie libre, une monnaie qui nous libère, qui nous rend notre liberté de vivre, de créer, d’échanger!

Vos principales questions

Les membres ont apporté des réponses. Certaines questions ont suscité des échanges très intéressants, notamment sur comment ne pas reproduire les erreurs et comment faire en sorte que cette monnaie change réellement les choses en profondeur. Nous avons parlé des changements sociétaux auxquels nous rêvons.

D’autres réunions, d’autres groupes de personnes apporteront sans doute d’autres questions qui déboucheront sur d’autres débats. La monnaie libre s’apprivoise! C’est un tel changement de paradigme qu’il demande du temps… Le même temps sans doute qu’il a fallu pour comprendre que la terre n’était pas le centre de l’Univers.

Ouverture de compte

Après une petite pause, les membres aident les personnes intéressées à ouvrir un compte… Certifications. Ceux qui le souhaitent peuvent avoir déjà créé ce compte avant la réunion. Il suffit de suivre le tutoriel super bien fait de Loïs ICI.

Et pour finir, petit marché en Ğ1

A Namur, nous avons eu la chance de participer à une vente en Ğ1 de légumes bios cultivés par Olivier… Une idée à reprendre. On peut imaginer que chacun apporte des choses à vendre en Ğ1. Une manière pour les non-membres d’approvisionner leur compte.

Pour aller plus loin

Membres présents à la première rencontre belge de Monnaie libre et présentation de la réunion ICI

 

A propos de l'auteur:

Marie-Berthe Ranwet

Régente en mathématique, licenciée en psycho-pédagogie, psychologue clinicienne, sophrologue, auteur de « Victimes d’amour : Après tout ce que j’ai fait pour toi », paru chez Mardaga et de « Stop à l’ingratitude des enfants, conjoints, amis… et à la nôtre « . Pour acheter ce dernier, il suffit de verser 18€50 sur le compte de l’ASBL Réfl’Actions BE70 6528 2741 4025 – Bic: HBKA BE22 avec en communication l’adresse complète de livraison.
Vous pouvez aussi soutenir ce site en versant la somme de votre choix sur ce même compte.

Laisser un commentaire