Prendre du recul pour y voir plus clair

Prendre du recul pour y voir plus clair

En 2015, l’ASBL Réfl’Actions change d’adresse avec un tout nouveau projet: créer un lieu pour vous permettre de prendre du recul et d’y voir plus clair!

  • Vous êtes en couple, vous avez une belle famille, une belle maison, tout pour être heureux, mais vous ne l’êtes pas?
  • Vous n’éprouvez plus de sentiment pour la personne avec qui vous avez construit une famille, une maison, un réseau social, et pour couronner le tout, vous êtes tombé amoureux d’une autre personne?
  • Vous croyiez que tout allait bien dans le meilleur des mondes et vous apprenez que votre conjoint vous trompe ou qu’il vous quitte après des années de vie de commune! Tout s’effondre!
  • Vous êtes en burn-out! Vous avez dû rentrer un certificat  médical, vous ne savez pas comment vous allez remonter le pente?
  • Votre êtes licencié et vous vous retrouvez sans travail?

Il y a des moments dans la vie où les émotions sont tellement fortes qu’on a besoin de prendre du recul. Mais où aller? Comment faire? Quand vous crevez de mal, les idées de démarches ne manquent pas mais le plus souvent rien ne vous tente.

  • Rentrer chez les parents? Pas toujours possible… et ce n’est pas nécessairement ce dont on a envie ou besoin!
  • Aller quelques jours chez un ami, une amie? Encore faut-il en avoir un ou une qui ait la possibilité de nous recevoir. Et même quand c’est le cas, ce n’est pas toujours facile quand on ne va pas bien de se retrouver dans la vie d’un autre, surtout s’il y a une famille!
  • Une hospitalisation si vous êtes vraiment trop mal? Les délais sont parfois longs et vous vous retrouvez avec des personnes qui ont des difficultés d’un autre ordre: dépendance  à l’alcool, pathologie lourde…
  • Se confier aux proches et leur demander leur avis? Nous nous rendons vite compte que l’entourage, trop impliqué dans notre vie, ne peut pas nous aider. Souvent, les avis divergent et s’opposent même parfois. Et puis, c’est difficile d’entendre ce que nos proches nous disent! Même si au fond de nous nous savons qu’ils ont raison, nous avons besoin de l’entendre d’une personne neutre ou d’avoir des repères pour juger du bien fondé des diverses prises de position.
  • Poser la question à votre « ami Google »? C’est la solution que vous avez trouvée si vous êtes en train de me lire. Mais je suppose qu’en très peu de temps, vous allez de nouveau être confronté à des avis très contradictoires et à une grande variété de propositions qui vous laissent perplexe.
  • Consulter un psy? Vous n’avez peut-être pas envie de commencer une thérapie? Vous avez l’impression que cela va être trop long et que c’est ici et maintenant que vous avez besoin d’avoir des repères clairs.
  • Faire un stage en développement personnel? Mais quel thème choisir? De quoi avez-vous besoin? D’une formation pour développer l’estime de soi et l’affirmation de soi ou pour apprendre à gérer votre stress ou à mieux communiquer? Quand on crève de mal, répondre à cette question est déjà impossible! Et puis, l’idée de vous retrouver dans un groupe, avec un programme bien établi que vous allez devoir suivre vous fait peut-être peur, dans l’état émotionnel dans lequel vous êtes… d’autant plus si vous êtes plutôt introverti.
  • Quelques jours de vacances? Vous y avez pensé, mais vous n’avez pas envie de vous retrouver tout seul dans une chambre d’hôte ou d’hôtel ni tout seul pour prendre vos repas, pour aller marcher ou visiter… et ce n’est pas le moment de faire un circuit organisé! Si vous êtes submergé par les émotions, la perspective d’une retraite en solitaire n’est certainement pas la réponse que vous attendez surtout si vous êtes extraverti, mais vous voulez aussi avoir la paix et ne pas devoir faire belle figure dans un groupe trop structuré. Vous ne voulez pas non plus prendre le risque de craquer dans un groupe.

En fait, vous auriez peut-être bien envie d’un peu de tout non?

Je connais très bien cet état pour y être passée plus d’une fois et pour avoir, comme vous peut-être, cherché un lieu pour prendre du recul! J’aurais voulu faire une retraite dans un lieu tranquille où j’aurais pu être seule… sans l’être tout à fait, où j’aurais pu rencontrer  quelqu’un qui m’accompagne psychologiquement quand j’en avais besoin, juste pour ce dont j’avais besoin, sans m’inciter à creuser mon passé et à me poser d’autres questions que celles qui me préoccupaient au présent.

Aujourd’hui, c’est ce service que j’aurais tant aimé recevoir il y a quelques années dans mes moments difficiles que je veux pouvoir offrir aux personnes en détresse.

C’est pour cela qu’avec Frank, nous aménageons un lieu pour vous permettre de prendre du recul: « Le jardin de Francine ». Trois chambres, un petit coin détente et un coin repas seront à votre disposition, dans une petite maison située à l’orée du bois et entourée d’un jardin  magnifique, que nous sommes en train de faire passer en permaculture.

Nous vous y accueillerons pour de courts séjours si vous avez besoin de prendre du recul pour y voir plus clair ou si tout simplement vous avez envie de découvrir une activité particulièrement relaxante et efficace contre la dépression apprise: le jardinage en permaculture. Vous pourrez me rencontrer pour faire un bilan de votre situation. Je vous donnerai les outils dont vous avez besoin pour surmonter les obstacles et reprendre rapidement votre vie en main. Frank vous accompagnera dans des balades et dans le jardinage. Vous pourrez utiliser ces moment pour vous adonner à la sculpture, au dessin ou à la peinture… C’est vous qui décidez ce dont vous avez le plus besoin pour repartir d’un bon pied! Les horaires, l’organisation des repas, des activités libres seront très souples pour répondre à vos besoins. Vous serez seul ou avec ceux qui vous accompagnent.

Notre défi: au cours d’un court séjour de quelques jours, vous donner les moyens d’y voir clair et de rebondir. Plus d’infos ICI

A propos de l'auteur:

Marie-Berthe Ranwet

Régente en mathématique, licenciée en psycho-pédagogie, psychologue clinicienne, sophrologue, auteur de « Victimes d’amour : Après tout ce que j’ai fait pour toi », paru chez Mardaga et de « Stop à l'ingratitude des enfants, conjoints, amis... et à la nôtre ". Pour acheter ce dernier, il suffit de verser 18€50 sur le compte de l'ASBL Réfl'Actions BE70 6528 2741 4025 - Bic: HBKA BE22 avec en communication l'adresse complète de livraison. Vous pouvez aussi soutenir ce site en versant la somme de votre choix sur ce même compte.

Laisser un commentaire