« Femmes-oiseaux », roman de Jéromine Pasteur

« Femmes-oiseaux », roman de Jéromine Pasteur

Résumé

Éloïse, une jeune photographe française, épouse d’un architecte argentin quitte Buenos Aires pour rejoindre le Pérou et y passer trois mois avec un groupe d’Indiens d’Amazonie établi au coeur d’une forêt d’altitude. Accueillie dans un village reculé, elle va devoir partager la vie d’une communauté en lutte pour sa survie et apprendre à combattre ses propres démons.

La région, envahie de narcotrafiquants, vient d’entrer dans un cycle de violence infernale. Des guérilleros du Sentier lumineux, traqués par les forces gouvernementales, recrutent de force les Indiens de la Grande Forêt, incendient leur terre et saccagent les missions qui leur offraient jusqu’alors asile. Le clan dans lequel séjourne Éloïse n’a d’autre choix que de gagner l’autre versant de la cordillère, empruntant à travers les montagnes un chemin périlleux dont personne n’a conservé la mémoire. Pourchassés par des senderos affamés, leur exode prend l’allure d’une odyssée mythique.

Éloïse, la Viracocha, la Blanche, y rencontre son propre destin, entourée de femmes qui l’initient et la protègent. Et c’est au fil de cette épreuve que la jeune femme, blessée par un amour perdu, deviendra une femme-oiseau, celle capable de lire le sens de la vie et d’en prodiguer les clartés autour d’elle.

L’auteur

Jéromine Pasteur est une exploratrice ! Elle bourlingue d’un océan à l’autre et retourne fréquemment au coeur de la forêt péruvienne auprès d’un clan d’indiens asháninkas, devenu sa « seconde famille ». Membre de la Société des explorateurs français, réalisatrice de films documentaires et auteur de plusieurs best-sellers dont Chaveta, L’arche d’or des Incas, et Ashaninkas, elle mène une lutte de chaque instant pour la protection et le respect de la planète.

Ce que j’en pense

Que dire ! Pour une fois, un roman contant outre un périple palpitant en pleine Amazonie, la formidable aventure initiatique d’une femme. Passion, amitié, amour, sagesse, suspense … tout est réuni pour faire un roman bouleversant. Bien écrit, j’ai été conquise dès la première page, dès la première phrase : « Éloïse soupesa son sac à dos et, satisfaite, le laissa retomber. Ce n’était pas la première fois qu’elle se rendait en forêt tropicale et elle avait pris soin d’éliminer tout ce qui n’était pas indispensable. »….

J’ai fait, avec ce livre, un très beau voyage, assise confortablement dans mon divan. Mais j’aurais bien aimé l’accompagner dans son expédition…

Alors si comme moi vous aimez les voyages, n’hésitez pas à le lire. Vous le trouverez aux Editions Belfond.

A propos de l'auteur:

Catherine Francois

Catherine Hahaut-François adore lire et écrire. Elle vous propose ses coups de cœur littéraires, des ateliers d'écriture et la mise en page de vos folios.

Laisser un commentaire