Peut-on être heureux sans être amoureux?

  • Nouveaux espoirs à Noël.

Peut-on être heureux sans être amoureux ?

Que vous soyez seul ou en couple, amoureux ou non, vous êtes assailli  d’images, de mots, de sensations à l’approche des fêtes de fin d’année, de Saint-Valentin ou des fêtes familiales, amicales…  Ces situations ne vous invitent-elles pas à vous interroger sur votre situation affective ?

« Suis-je heureux dans mon couple ? »

 » Suis-je si heureux que je ne prétends l’être en choisissant de vivre seul ? », « Est-ce que je ne passe pas à côté de quelque chose en restant avec cette personne pour qui je n’éprouve plus que de la tendresse ? », « Ais-je au moins une fois connu la passion ? » Toutes ces questions et bien d’autres vous invitent à faire le bilan.

L’amour est un des rares facteurs extérieurs qui peut changer notre sensation de bien-être. Des études scientifiques ont montré que vous revenez rapidement à votre niveau habituel de satisfaction face à la vie quand vous gagnez au loto ou même si vous êtes et resterez gravement handicapé suite à un accident. Par contre, ces mêmes études montrent une corrélation entre l’amour et ce niveau de bien-être.

Les personnes qui, dans les sondages, se disent le plus heureuses sont engagées dans une relation stable, durable, dans laquelle elles se sentent bien. Elles sont suivies par les célibataires qui n’ont jamais fait l’expérience de la vie commune, ensuite par celles qui ont vécu une séparation et enfin  celles qui en ont vécu deux. Les études sur la dépression arrivent à la même conclusion. Un fort pourcentage des personnes déprimées ont le sentiment d’avoir échoué dans leur vie affective. Les ruptures dans les relations importantes font partie des événements les plus douloureux auxquels les humains sont confrontés.

Et pour vous, qu’en est-il ? Quels sont les plus beaux moments de votre vie ? Quand vous êtes-vous senti le plus heureux ? Et le plus malheureux ? Etes-vous heureux en amour ? Et êtes-vous heureux, tout simplement ? Prenez la peine de répondre à cette question… et vous découvrirez dans quelle mesure votre bonheur, votre niveau de satisfaction face à la vie est lié à vos relations. 

Qu’est-ce que je fais pour trouver… et garder l’amour?

Si l’amour est à ce point lié au bonheur, comment se fait-il qu’on soit habituellement aussi passif ? Que l’on considère l’amour comme un cadeau du ciel qu’on reçoit ou qu’on ne reçoit pas, un peu comme si c’était une question de chance ?

Prenez quelques minutes pour faire un petit bilan. Qu’est-ce qui, selon vous, pourrait vous rendre plus heureux ? Des vacances ? Une belle voiture ? Une belle maison ? Certains objets ? Un beau physique ? Un beau look ? Observez tout l’investissement dont vous êtes capable pour obtenir ce que vous désirez : le temps que vous passez au travail pour vous offrir ces plaisirs, les sacrifices que vous êtes prêts à faire, les contraintes horaires que vous vous imposez…

Et pour votre couple ? Quelles contraintes vous imposez-vous ? Etes-vous attentif au bien-être de la personne que vous aimez ? Prenez-vous le temps de la découvrir ? De la comprendre ? De vous assurez que ses besoins sont satisfaits ? Qu’elle se sent aimée ?

Aimer dépasser l’état amoureux du début d’une relation. L’amour se cultive!  C’est plus d’un amour stable, profond solide dont nous avons besoin.

Notre besoin de se sentir aimé et d’aimer est essentiel. Certains disent qu’il a contribué à la survie de l’espèce humaine, en créant des solidarités au-delà du donnant-donnant. En tous les cas, ce besoin est là, et s’il n’est pas satisfait, il se fait entendre : nous ne nous sentons pas bien, nous crevons même de mal parfois. Ce mal-être ressenti est là pour nous rappeler à l’ordre. Il nous invite à prendre en charge notre besoin d’amour!

Alors, si vous êtes de ceux qui ont mal à certains moments, c’est le moment de faire un bon bilan affectif pour avancer. N’attendez plus que l’amour vous tombe du ciel! Prenez les choses en main… Cherchez et trouvez les moyens de vous rapprocher de votre partenaire, de rallumer la flamme! Cherchez à rencontrer des personnes que vous pourrez apprendre à connaître et à aimer. Progressez dans votre capacité d’aimer et de recevoir l’amour qui vous est donné.

Un pas plus loin

« Quels cadeaux pour Noël? »,  « Offrir des marques d’amour ».  « Y a-t-il quelqu’un qui m’aime ce soir? » Il s’agit d’un ensemble de réflexions qui peuvent vous guider pour toutes les fêtes, mais aussi au quotidien: Comment donner et recevoir de l’amour?

A propos de l'auteur:

Marie-Berthe Ranwet

Régente en mathématique, licenciée en psycho-pédagogie, sophrologue, auteur de « Victimes d’amour : Après tout ce que j’ai fait pour toi », paru chez Mardaga et de « Stop à l'ingratitude des enfants, conjoints, amis... et à la nôtre ". Pour acheter ce dernier, il suffit de verser 18€50 sur le compte de l'ASBL Réfl'Actions BE70 6528 2741 4025 - Bic: HBKA BE22 avec en communication l'adresse complète de livraison. Vous pouvez aussi soutenir ce site en versant la somme de votre choix sur ce même compte.

Laisser un commentaire

Praesent mi, amet, non velit, dictum nunc massa suscipit Curabitur Praesent consectetur