Nous mangeons trop mais nos cellules ont faim

Nous mangeons trop mais nos cellules meurent de faim

Où que nous allions, on nous propose de la nourriture et des boissons diverses. Et du lever au coucher, parfois même la nuit, nous mangeons, nous grigotons et nous buvons! Nous ingurgitons donc beaucoup trop de macro-nutriments: glucides, lipides, protéines et calories. Et pourtant nos cellules meurent de faim. Elles ne trouvent en effet pas dans les aliments que nous leur offrons les vitamines et les minéraux dont elles ont besoin. Affamées, elles ne peuvent plus jouer le rôle qui est le leur dans notre organisme. Elles étouffent sous les déchets qu’elles produisent sans pouvoir les éliminer. Des symptômes apparaissent! La faim nous tenaille. Notre corps réclame en ce dont il a besoin. Nous prenons du poids.

L’accumulation de ces déchets et le manque de minéraux sont à la source de nombreuses maladies.  Par exemple, nos veines et nos artères se fragilisent. Le corps intervient alors pour réparer les dégâts en colmatant les potentielles brèches avec du cholestérol. Il en est de même de la paroi de l’intestin qui devient perméable! Notre système immunitaire est affaibli. Allergies,  inflammations et maladies auto-immunes se développent. Notre santé se dégrade.

Où pouvons-nous trouver les minéraux dont nos cellules ont besoin?

Dans les compléments alimentaires? Pas toujours! Tout dépend de leur qualité. Il ne suffit pas de trouver les minéraux dans le sol, de moudre des pierres par exemple. Pour être bio-disponibles – pour que nous puissions les assimiler – les minéraux doivent être transformés par des plantes ou des algues. Même si une eau par exemple est chargée en minéraux, nous ne pourrons sans doute pas les assimiler. Nos cellules ne pourront pas s’en nourrir s’ils ne sont pas bio-disponibles.

C’est donc dans les végétaux, les fruits et les légumes que nous trouvons les vitamines et les minéraux bio-disponibles dont nos cellules ont tant besoin. Mais pas n’importe lesquels. Certains sont plus riches que d’autres.

Pourquoi notre alimentation manque-t-elle de minéraux?

C’est simple! Les modes de cuisson, de transformation et de conservation des aliments de l’industrie alimentaire, mais aussi parfois les nôtres, conservent les macro-nutriments mais pas les micro-nutriments –  minéraux et vitamines – dont nous avons cruellement besoin.

De surcroit, les fruits et les légumes, principales sources de minéraux, sont de plus en plus pauvres en minéraux et vitamines. Ils ont été sélectionnés pour leurs qualités esthétiques et de conservation, au détriment de leurs qualités nutritives – et même gustatives, il faut bien le dire.

Pour couronner le tout, nos besoins en minéraux ont fortement augmentés car en situation de stress ou agressées par les ondes, les insecticides, les pesticides, les minéraux lourds… (et j’en passe), nos cellules en consomment beaucoup plus.

Il est temps de revenir à une alimentation saine

Où pouvons-nous acquérir des aliments nourrissants?

Les maraîchers locaux

Une première piste, c’est de trouver près de chez vous des producteurs de fruits et légumes qui travaillent avec des anciennes variétés, si possible sur sol vivant. Vos fruits et légumes seront déjà beaucoup plus riches au départ. Consommez-les le plus près possible du moment de l’arrachage, et le moins transformés possible.

Les plantes sauvages

Une deuxième piste: les plantes sauvages et les légumes anciens oubliés. En effet, ces végétaux ont échappé à la sélection. De plus, ils “choisissent” de pousser là où le sol répond le mieux à leurs besoins. De manière tout à fait naturelle, ils puisent dans le sol les minéraux qu’ils rendent bio-disponibles grâce à la photosynthèse. Leur richesse en minéraux et en vitamines est donc bien plus intéressante que celle des légumes, comme vous le constaterez dans l’extrait du  Guide nutritionnel des plantes sauvages et cultivées, de François Couplan.

Des préparations crues et savoureuses

Et enfin, comment préparer ces aliments pour ne pas perdre leur richesse? La réponse va sans doute vous surprendre: il faut les préparer le moins possible! Consommez-les crus! Manger vos fruits frais, croquez-les, mâchez les bien! Pour les légumes, c’est plus délicat. Les fibres peuvent rendre l’assimilation difficile, c’est pourquoi on peut en faire des jus, des pâtés fermentés, des soupes crues chaudes.

Pâtés végétaux, sauces et soupes crues

Nous avons fait déguster sur le Marché d’Antan ou au Festival de l’oiseau à l’Aquascope des préparations qui ont rencontré un franc succès: pâtés végétaux à l’oseille, aux feuilles de marguerite, à l’égopode, à la berce (feuilles et un peu de semences moulues) et soupe crue à l’égopode.

Des “pâtés” ou mousse de plantes sauvages comestibles

Pour réaliser de bons pâtés végétaux, vous prenez une poignée de jeunes feuilles, vous mixez avec un peu d’eau, de sel, de poivre, herbes aromatiques… et tout ce que vous voulez pour agrémenter selon votre goût. Ensuite, vous ajoutez dans le blender des graines de tournesol qui ont trempé pendant une douzaine d’heures et que vous avez soigneusement rincées. Il ne vous reste plus qu’à mixer. C’est prêt. Ce “pâté” se conserve au frigo. Petit à petit il va fermenter, comme un yogourt ou un fromage. Le goût évolue au fil du temps.

Vous pouvez remplacer les graines de tournesol par d’autres oléagineux comme les noix de cajou, de l’avocat ou simplement une bonne huile végétale ou de la graisse de coco.

En 5 minutes, vous avez un pâté végétal vitaminé, plein de minéraux.

Selon l’épaisseur du mélange eau-légumes obtenu, vous devez prévoir une à deux fois le volume du liquide pour les graines. Elles gonflent pendant le trempage. Difficile de donner des mesures justes. Trop de facteurs sont en jeu. Selon l’épaisseur de la préparation on a une sauce ou une mousse plus consistante. La sauce est excellente sur les légumes vapeurs, les pommes de terre, avec les crudités en bâtonnets à l’apéritif, sur les salades, le poisson, les viandes… Si vous avez préparé trop de graines de tournesol, gardez-les au frigo, un jour maximum, ou faites les sécher sur un essuie propre près d’une source de chaleur. Dans ce cas vous pouvez les aromatiser avec un sel aux herbes par exemple et les servir à l’apéritif. Vous ne savez pas pourquoi il faut tremper vos graines? Une réponse ici.

De la soupe crue chaude

La soupe que nous avons préparée est prête en quelques minutes. Mettez dans le blender tous vos ingrédients: légumes, herbes sauvages, épices, un petit morceau de gousse d’ail et un petit morceau d’oignon et pour donner de l’onctuosité un (demi) avocat, de l’huile, ou une poignée de graines de tournesol trempées et rincées. Quand vous êtes prêts à boire la soupe, vous mettez de l’eau chaude dans le blender et vous mixez. Il ne vous reste plus qu’à la servir.

Si vous étiez à Virelles, vous avez dégusté une soupe d’égopode. Nous avons mixé une poignée d’égopode avec très peu d’oignon, d’ail, une grosse poignée de courgettes coupées, sel, poivre et une poignée de graines de tournesol trempées et rincées… et de l’eau chaude.

Tout est bon dans le pissenlit

Découvrez aussi les richesses du pissenlit et les recettes de sirop de fleurs, de cramaillotte, de soupe de fleurs de pissenlit, de miel au pissenlit que vous avez goûtées…

Une alimentation saine et respectueuse de la planète

Lorsque vous mangez des produits riches en minéraux, vous êtes vite rassasié. Vous ressentez rapidement un sensation de satiété.  C’est évident, votre corps ne crie plus famine. Vous consommez donc beaucoup moins d’aliments et d’emballage!

Merci à Thierry Casanovas 

Je remercie tout particulièrement Thierry Casanovas! Dans les centaines de vidéos qu’il a postées sur sa chaîne Youtube – et qui sont en accès libre – il explique le fonctionnement de notre corps. La compréhension de qui nous sommes et de nos besoins nous aide à faire des choix éclairés.

Sur la chaîne et le site Regenere, Thierry Casanovas ne parle pas de régime mais d’un mode de vie. Une alimentation saine n’est pas seulement bénéfique à notre santé physique. Elle l’est aussi pour notre santé mentale, psychologique et spirituelle. Des cellules rassasiées permettent une pensée mieux construite et plus saine. Elles ne poussent plus à la prédation! Cela semble tellement évident, et pourtant…

Attention si vous écoutez ses vidéos. Il ne le répète pas dans toutes, mais il est évident qu’il faut aller très doucement dans tout changement alimentaire. Il faut dans un premier temps se contenter d’introduire des fruits crus et des légumes crus (en jus, salades, pâtés, sauces…) dans son alimentation habituelle. Vous apportez ainsi un complément de minéraux à votre corps. Il ne s’agit pas de passer brutalement à un régime complètement cru!

Pour aller plus loin…

Vous trouverez ci-dessous mes sources d’inspiration. Si vous êtes enthousiasmé par ce type d’alimentation, nous pensons organiser un groupe de personnes qui testent les régimes crus. Si cela vous intéresse, vous m’envoyez un mail (marieberthe.ranwet@yahoo.fr), je vous informerai de la suite de ce projet.

 

A propos de l'auteur:

Marie-Berthe Ranwet

Régente en mathématique, licenciée en psycho-pédagogie, sophrologue, auteur de « Victimes d’amour : Après tout ce que j’ai fait pour toi », paru chez Mardaga et de « Stop à l'ingratitude des enfants, conjoints, amis... et à la nôtre ". Pour acheter ce dernier, il suffit de verser 18€50 sur le compte de l'ASBL Réfl'Actions BE70 6528 2741 4025 - Bic: HBKA BE22 avec en communication l'adresse complète de livraison. Vous pouvez aussi soutenir ce site en versant la somme de votre choix sur ce même compte.

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de Cookies

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Pour utiliser ce site, nous utilisons les éléments suivants sur le plan technique les cookies nécessaires.

Pour utiliser ce site, nous utilisons les éléments suivants sur le plan technique les cookies nécessaires.
  • wordpress_gdpr_cookies_declined
  • wordpress_gdpr_cookies_allowed
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services
quis ut Lorem risus. Praesent felis libero. vel, et, ut nec Curabitur