Comment canaliser votre colère?

  • Comment canaliser votre colère?

Comment canaliser votre colère ?

La colère est une source d’énergie! Qu’en faites-vous?

Quelqu’un vous met en colère, que faites-vous?

  • Vous la contenez?
  • Vous l’exprimez?
  • Vous la niez et la fuyez en mangeant, en fumant, en vous activant ou en vous affalant dans un divan devant des séries?
  • ….

Avez-vous des rancunes tenaces, des réminiscences de vieilles colères qui vous ravagent?

Que faire de nos colères du passé?

Nos colères ne remontent pas à la surface sans raison, par hasard! Si tout à coup vous vous rappelez un préjudice subi, si l’image de votre plus grand ennemi vous apparaît devant les yeux, n’y a-t-il pas une bonne raison? Au lieu de nous attarder sur le souvenir, si nous observions le présent?

Quand les images de notre passé et notre colère refont surface, observons ce qui se passe dans le moment présent, autour de nous, en nous. Observons le contexte… N’y a-t-il pas quelque chose qui, à cet instant présent, est en train de se reproduire? Ne sommes-nous pas confrontés à une difficulté ou un obstacle qui ressemble étrangement à ces souvenirs qui surgissent si brutalement?

Les neurosciences nous apprennent que notre cerveau reconstruit sans cesse les souvenirs en fonction de ce qui se présente à nous à chaque instant. Nos souvenirs parlent donc autant de notre présent que de notre passé. Notre présent change, nos souvenirs aussi. Alors, pourquoi ne pas nous concentrer sur ce que nous sommes en train de vivre au lieu de nous laisser happer par la tentation de nous poser en victime de notre histoire?

Que vous dit votre colère d’aujourd’hui?

  • Vous parle-t-elle de frustrations, de manques?
  • Vous avertit-elle d’une menace pour vous ou ceux que vous aimez?
  • Met-elle en évidence quelque chose dans ce que vous êtes en train de vivre qui irait à l’encontre de vos idées, de vos valeurs, de vos croyances?
  • Qu’est-ce qui se passe ici et maintenant?
  • Quelle est l’action la plus adaptée ici et maintenant pour agir selon vos valeurs?

Que pouvez-vous en faire?

  • Faire la paix? Si pas avec l’autre, au moins avec vous-même!
  • Affinez votre jugement en prenant du recul.
    • « Quand je l’ai vu avec une fille », dit Julia, « mon sang n’a fait qu’un tour! Il m’avait menti, il n’était pas libre! Je suis partie en courant, je ne voulais pas le revoir… Bien plus tard j’ai compris que ce  jour-là, il était avec sa soeur! »
  • Développez de nouvelles habiletés pour donner de  meilleures réponses à vos besoins.
    • « A l’école, on se moquait de moi parce que mes vêtements étaient mal entretenus », dit Viviane. « Les autres mamans avaient à coeur de bien habiller leurs enfants. La mienne pas. Je lui en voulais, jusqu’au jour où la voisine m’a proposé de m’apprendre à repasser, à recoudre des boutons, à réparer un bord défait… »
  • Respirer! Concentrez-vous sur votre respiration! Sentez comment la colère se manifeste physiquement, notez les sensations qui l’accompagnent et respirez dans ces sensations vous permettra de lui faire de la place. En prenant le temps d’accepter votre colère sans réagir en pilotage automatique, vous pourrez choisir d’agir en pleine conscience.
  • Soyez conscient que vos ruminations vous gâchent la vie et apprenez à les lâcher.
  • Agissez sans attendre d’avoir pardonné, engagez-vous dans des actions concrètes qui satisfont vos besoins et incarnent vos valeurs!

Plus facile à dire qu’à faire?  

« Je ne peux pas  abandonner mes ressentiments même si je sais que cela me gâche la vie! Je ne me sens pas prêt à pardonner. », dit Elise. Mais est-ce vraiment nécessaire de pardonner pour se libérer du passé et faire la paix, si pas avec l’autre, au moins avec soi?

Si vous cherchez le tout petit pas que vous pourriez faire… vous engagez le processus de changement! A partir de tout ce que vous venez de lire, prenez le temps de choisir UNE toute petite idée… et UNE toute petite action qui vous semble possible à  réaliser en y consacrant UNE minute par jour! Et faites-la!

« Un voyage de 1000 lieues commence toujours par le premier pas » Lao-Tseu

Un pas plus loin!

Le savoir change la vie! Le savoir diffusé contribue aux changements de soi et du monde! Participez activement à ces changements! Partagez le lien de cet article par mail avec vos amis et devenez fan de notre page Facebook.

Tout seul, ce n’est pas toujours facile. Il suffit parfois d’un simple bilan pour repartir d’un bon pas! Tarifs.

A propos de l'auteur:

Marie-Berthe Ranwet

Régente en mathématique, licenciée en psycho-pédagogie, psychologue clinicienne, sophrologue, auteur de « Victimes d’amour : Après tout ce que j’ai fait pour toi », paru chez Mardaga et de « Stop à l'ingratitude des enfants, conjoints, amis... et à la nôtre ". Pour acheter ce dernier, il suffit de verser 18€50 sur le compte de l'ASBL Réfl'Actions BE70 6528 2741 4025 - Bic: HBKA BE22 avec en communication l'adresse complète de livraison. Vous pouvez aussi soutenir ce site en versant la somme de votre choix sur ce même compte.

3 Commentaires

  1. Michèle

    Cet article tombe à point nommé. Très difficile pour moi d’oublier des faits passés qui m’ont blessée profondément. Aussi, quand on vient en « rajouter une couche », c’est avec toute l’énergie négative des colères passées + la colère du jour que  » mon sang ne fait qu’un tour », comme dit Julia dans l’article.

  2. marie

    Je suis, aussi , très blessée par des faits passés que je n’arrive pas à oublier .
    Les paroles recopiées ci-dessous m’aident
    Merci

    « Ne pas se laisser happer par la tentation de se poser en victime de son histoire »
    « Ruminer gâche ma vie »
    « Se libérer et faire la paix »
    « Un petit pas, une petite idée, une petite action , une minute par jour »

    Voilà un beau programme si je veux avancer et je le veux .

  3. marie

    En relisant ce texte , d’autres mots m’aident dans mon parcours :
    « Si vous cherchez le tout petit pas que vous pourriez faire… vous engagez le processus de changement! A partir de tout ce que vous venez de lire, prenez le temps de choisir UNE toute petite idée… et UNE toute petite action qui vous semble possible à réaliser en y consacrant UNE minute par jour! Et faites-la! »

    Je me décide donc à choisir une « idée » « une action » que je voudrais réaliser et je vais m’efforcer d’y consacrer un peu de temps chaque jour.
    Voilà le résultat d’une bonne thérapie . Merci

    « Un voyage de 1000 lieues commence toujours par le premier pas » Lao-Tseu

Laisser un commentaire